Les classes à niveaux multiples font partie de la réalité quotidienne du système d’éducation au Mali. Cependant, ce type de classe est souvent perçu comme un obstacle à l’offre d’une éducation de qualité. C’est pourquoi, nous avons développé ce cahier d’information afin de donner l’heure juste en ce qui touche ces classes et par le fait même informer les divers intervenants sur les avantages, la problématique et les facteurs qui ont une influence sur leur succès.

Définition

Une classe à niveaux multiples est une classe dans laquelle on regroupe des élèves provenant de deux niveaux ou plus, dans un même local, avec le même enseignant ou la même enseignante.

Il existe plusieurs appellations pour nommer ces classes :Classe combinée (Split-Grade)

Classe multi niveau

Classe multi âge

Classe multiprogramme

Classe à niveaux multiples

Généralement, on utilise le terme « classe multi âge » lorsque celle-ci est établie pour des raisons éducatives (meilleur développement social et cognitif). Lorsque la classe est établie pour des raisons administratives (diminution de la clientèle, raison économique), on utilise plutôt le terme « classe à niveaux multiples ». On utilise aussi le terme « classe à niveaux multiples » pour désigner les classes qui regroupent les élèves de trois niveaux et plus. Lorsque la classe regroupe les élèves de seulement deux niveaux, on se sert du terme « classe combinée ». ( double division)

Situation dans le monde

Les classes à niveaux multiples existent depuis bien longtemps, et ce trouve un peu partout dans le monde. La Nouvelle-Zélande, qui possède le taux d’alphabétisation le plus élevé au monde, regroupe très fréquemment les élèves d’âges variés dans les mêmes classes. En Australie occidentale, plus de 85% des écoles ont des classes à niveaux multiples. En Suisse, 23% des classes sont à niveaux multiples. La France, les États-Unis et les pays scandinaves connaissent depuis longtemps de telles classes.

Les bénéfices potentiels

Les classes à niveaux multiples sont souvent perçues de façon négative parce que les conseils scolaires les mettent sur pied pour des raisons administratives (diminution de la clientèle, raison économique). Cependant, plusieurs conseils scolaires les mettent sur pied pour des raisons pédagogiques, et ce souvent à la demande des parents. Les études démontrent qu’il y a des effets bénéfiques pour les élèves inscrits dans de telles classes. De plus, ces mêmes études démontrent que ces classes n’ont pas d’effets négatifs sur le rendement scolaire des élèves

Pour les élèves :

Développer son sens de l’organisation

Acquérir progressivement de l’autonomie

Développer son sens des responsabilité

Mieux respecter les autres, plus jeunes ou plus âgés, avec leurs différences et leurs difficultés

Faire des apprentissages avec les élèves du degré inférieur ou supérieur

L’environnement favorise l’entraide entre les élèves. Des recherches récentes démontrent que le développement psychosocial des élèves de classes multiprogrammes est aussi bon, sinon meilleur, que celui des élèves de classes ordinaires. Ces élèves ont tendance à avoir un meilleur rendement dans les domaines des habitudes de travail, de la motivation personnelle et du sens des responsabilités. Sur le plan du développement cognitif, leur rendement est aussi bon, sinon meilleur, qu’en classe ordinaire.

Pour les enseignants :

Ce modèle d’organisation favorise une meilleure connaissance des élèves par l’enseignante, puisque bien souvent il ou elle retrouvera les mêmes élèves l’année suivante. Ce modèle amène les enseignants à devenir des personnes-ressources, des animateurs, plutôt que de dispenser des connaissances. Le fait d’avoir réussi à bâtir du matériel pour sa classe, d’avoir trouvé des solutions aux problèmes rencontrés, d’avoir réussi à gérer sa classe multiprogramme, permet à l’enseignante d’avoir une grande satisfaction du travail accomplis

Pour les parents :

La classe multiprogramme permet de sauvegarder l’école. En général, les parents reconnaissent la richesse et la variété des expériences offertes aux élèves. Ils estiment que leur enfant peut acquérir une méthode de travail personnelle, le sens de la discipline et des responsabilités et une plus grande autonomie.

Pour l’enseignement :

Demande des stratégies qui favorisent le développement des compétences transversales et permet une plus grande individualisation de l’enseignement.

Permet de couvrir autant de contenu des programmes d’études que dans une classe ordinaire tout en mettant l’accent sur l’apprentissage plutôt que l’enseignement.En Colombie-Britannique, les programmes d’enseignement reposent sur le principe que les enfants ont chacun leur propre rythme d’apprentissage. Le respect de ce principe est pratiquement essentiel lorsque l’on élabore les stratégies d’enseignement dans une classe à niveaux multiples.Les avantages d’une classe à niveaux multiples identifiés précédemment découlent d’une situation idéale. En effet, les choses ne vont pas toujours sur des roulettes dans une telle classe. Certains facteurs peuvent faire en sorte que l’enseignement offert n’ait pas la qualité escomptée. 

Voici une liste de facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur le succès d’une telle classe :

Charge de travail trop grande pour l’enseignant..

Manque d’expérience du personnel avec ce genre de modèle d’organisation.

Manque de temps pour tenir compte de façon appropriée de la diversité des élèves et des programmes, de la clientèle en difficulté d’apprentissage et des élèves ayant des problèmes de comportement.

Manque de ressources adaptées pour l’enseignement dans une classe multi niveaux.

Manque de formation pour le personnel enseignant.

Sentiment d’isolement du personnel enseignant. (Peu d’occasions d’échanges, de partage, de recherche de solution....)

Inquiétudes chez le personnel enseignant, qui peut s’aggraver si les parents les envahissent avec leurs propres inquiétudes et interrogations.

Les facteurs de succès

Si l’on désire assurer le succès d’une classe à niveaux multiples, il faut s’assurer que certaines dispositions soient mises en place :

Le support de l’école.

L’enseignant doit avoir le plein support de l’école. Il faut donc que les besoins des élèves qui ont des problèmes d’apprentissage ou de comportement soient rencontrés. La direction de l’école doit bien assumer ses fonctions de supervision et de leadership pédagogique et l’appui du personnel de l’école doit être disponible en tout temps.

L’organisation de la classe.

Le nombre d’élèves dans la classe a évidemment une incidence sur le travail de l’enseignant. Le nombre d’élèves ayant des problèmes d’apprentissage ou de comportement a également un impact. Il faut donc que le Conseil scolaire tienne compte de ces facteurs et qu’il soit prêt à diminuer le ratio enseignant/élèves pour les classes multi niveaux.

L’expérience et l’appui au personnel enseignant

L’enseignant devrait avoir accès à des ressources didactiques qui sont adaptées pour l’enseignement dans une classe multi niveaux ; comme par exemple des projets développés pour faciliter l’intégration des matières et l’atteinte de résultats d’apprentissage de plusieurs niveaux à la fois. De plus, on devrait lui permettre de bénéficier de l’expérience d’autres membres du personnel qui enseignent dans de telles classes que ce soit par le biais d’un système de mentorat (Buddy system) ou encore à travers des activités de développement professionnel.

Le support des parents et de la communauté. 

Ce support est essentiel. L’enseignante doit se sentir appuyée dans son travail. Il faut donc promouvoir l’implication des parents et de la communauté en général dans le déroulement d’activités dans la salle de classe ou à l’extérieur de l’école

La diffusion de l’information 

Il est essentiel d’informer la communauté-école sur les avantages, la problématique et les facteurs de succès des classes multi niveaux. C’est en démystifiant le concept de ce type de classes que l’on favorisera l’engagement de tous et chacun vis-à-vis de son succès.

1. Maximisez l'usage de temps consacré à enseigner et apprendre. Comme dans toutes les situations pédagogiques, le temps est une denrée précieuse et ne devrait pas être employé mal. Reflétez sur le temps que vous gaspillez dans la classe pour chercher un morceau de craie, en choisissant le bon enfant pour nettoyer le tableau, chercher des livres de référence et beaucoup d'autres procédures de classe sans rapport.

2. Un des défis est que les parents et d’autres gens qui peuvent avoir une attitude négative vers l’enseignement multigrade. Convainquez-les que l'érudition a lieu en fait en fournissant l'occasion d'afficher leur connaissance, compétences et attitudes aux apprentis. Affichez le travail d'étudiants dans la classe et passez-vous des jours ouverts et des concours dans plusieurs écoles soumises. Quand les fonctionnaires et membres de communauté voient cette érudition a lieu, ils viendront pour se rendre compte que les enfants apprennent à travers actif méthodes et participation.

3. Encourager la coopération à tous les niveaux : élèves, parents, communauté et les autres enseignants, la direction de l’école.

4. Etablit un réseau d'enseignants multigrades dans les mêmes petits écoles, pour se soutenir, pour partager vos expériences et pour développer du matériel didactique et éducatifs. Est-il possible que trois ou quatre enseignants dans votre région se rencontre une fois par mois pour développer des matériaux pour l'ensemble du mois ? Combien de temps pourrait être sauvé quand vous travaillerez seul à développer ces matériaux

5. Un maître multigrade doit croire et comprendre que :

L’élève peut travailler seul, à son propre rythme, indépendant ou en groupe.

-         Les élèves apprennent à être créatifs et à prendre leur responsabilité.

-         Les élèves peuvent s’entre aider.

-         Les parents peuvent offrir leurs talents à l’école

-         Identifier et noter les avantages potentiels de l’environnement de l’école et de la communauté

 

6. Préparation des cours

Préparer une leçon est comme préparer à construire une maison. Nous commençons avec les choses élémentaires comme la fondation, le sol et les murs. Ensuite, nous construisons le toit. Si nous essayons de construire le toit avant de construire des murs, la construction s'effondre. Si nous essayons d'enseigner aux élèves la table de multiplication avant que nous leurs enseignons les chiffres, les élèves seront confus. Quelles sont mes grandes préoccupations en ce qui touche la présence de mon enfant dans une classe multi niveaux Comment puis-je contribuer à la réussite scolaire de mon enfant ?

Comment puis-je contribuer à la réussite scolaire de mon enfant ?

Comment puis-je appuyer l’enseignante de mon enfant ?

 


 


Puppets

EFA


Multigrade à Fana au Mali



  








Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:51
ĉ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:51
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:52
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:52
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:54
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:57
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:55
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:56
ĉ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:58
ĉ
Peter Merckx,
9 Jan 2010, 01:04
ĉ
Peter Merckx,
9 Jan 2010, 01:07
ĉ
Peter Merckx,
9 Jan 2010, 01:10
Ċ
Peter Merckx,
9 May 2015, 14:51
Comments